Accueil > Campus > Charte de Transition Energétique et Ecologique


L'Université de Lyon s'engage pour la désimperméabilisation des sols

Share |

Le 30 novembre 2016, l’Université de Lyon a adhéré au contrat d’agglomération pour une gestion durable de l’eau et des milieux aquatiques. Elle concrétise son engagement, déjà amorcé sur le campus LyonTech-la Doua, de désimperméabilisation des sols pour une meilleure gestion des eaux pluviales.



Adhésion de l'UdL au contrat d’agglomération au côté du SYTRAL, de la SPL Part-Dieu et de la SPL Confluence - Salon Pollutec - 30 novembre 2016. Crédit photo Université de Lyon


Elaboré par l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse et la Métropole de Lyon, le contrat d'agglomération pour une gestion durable de l’eau et des milieux aquatiques pour les années 2016-2019, a pour but de favoriser la réalisation d'opérations pour améliorer de la gestion de l'eau sur le territoire de la Métropole.

Afin de valoriser les efforts réalisés sur le territoire, au-delà des actions directement portées par la Métropole, la Métropole de Lyon a souhaité associer les maîtres d'ouvrages réalisant des opérations structurantes et contribuant à cet objectif, dont fait partie l’Université de Lyon.
L’Université de Lyon a officialisé le 30 novembre 2016 son adhésion au contrat d’agglomération lors du salon Pollutec, au côté du SYTRAL, de la SPL Part-Dieu et de la SPL Confluence.

Le sujet de la désimperméabilisation s’inscrit, de fait comme un des axes de la stratégie du site universitaire Lyon Saint-Etienne et des futurs plans d’action des établissements.
Les premières réalisations en la matière sont attendues d’ici 2020, puisque le projet éco campus sur le campus LyonTech-la Doua prévoit la désimperméabilisation d’environ 3,5 hectares. Ce projet, éligible aux aides financières de l'Agence de l'eau, contribue à l'effort collectif de déconnexion des eaux pluviales des systèmes d'assainissement du territoire.