Accueil > Campus


Lyon et Saint-Etienne, des villes étudiantes de plus en plus attractives

Share |

Les villes de Lyon et Saint-Étienne progressent toutes les deux dans le palmarès des meilleures villes étudiantes publié début septembre 2016 dans la presse spécialisée.

lyon logement

Début septembre le journal l'Etudiant et son site spécialisé dans l'enseignement supérieur, Educpro, publiaient leurs palmarès des villes où il fait bon étudier en France.

Lyon et Saint-Étienne affichent toutes les deux une très belle progression.


En effet Lyon se classe 4ème sur les 43 villes notées dans ce palmarès. Quant à Saint-Étienne elle est 21ème avec une forte progression pour l'attractivité ! Lyon gagne 5 places dans ce classement et elle est en tête pour l’attractivité avec Paris et la Rochelle
Voir le classement complet
Voir l'article du journal Le Monde




Depuis 2004 Lyon et Saint-Étienne attirent de plus en plus pour les études comme en témoignent ces chiffres de l'évolution du nombre d'étudiants sur 10 ans publiés par Educpros. Dans ces deux villes la progression en pourcentage est au dessus de la moyenne nationale (+ 9%) avec près de 23% pour Lyon et près de 15% pour Saint-Étienne
Voir le classement complet
Lire l'article sur le site  EducsPro

Enfin Lyon est la deuxième ville étudiante française dans le classement mondial QS, et se place dans les 50 premières villes au monde !
Voir le classement complet


Ce très bon classement peut se justifier par les caractéristiques de la population lyonnaise : jeune et diplômée.
En effet une étude de l'Insee et l'Agence d'urbanisme dont une partie des résultats sont publiés dans le Journal des Entreprises précise que :
" Lyon, avec ses 138 000 étudiants est une ville jeune à l'échelon européen : c'est même la 16 ème agglomération européenne en nombre d'étudiants. Un gage d'avenir : les 0/19 ans constitue le quart de sa population !
Une population étudiante, cela signifie aussi population diplômée : 41 % des 25/64 ans sont titulaires d'un diplôme de l'enseignement supérieur : c'est cinq points de plus que dans la moyenne des villes européennes."
Extrait de "Comparaison avec les métropoles européennes : Lyon, un côté germanique prononcé, mais avec une population jeune..." dans Le Journal des Entreprises, le 18 septembre 2016,  Dominique Largeron.
Lire l'article complet sur le site du journal de l'Entreprise