Accueil > Doctorat


Chrystelle Armata en finale internationale du concours Ma thèse en 180 secondes

Distinction / prix

Share |

L'aventure continue pour la candidate lyonnaise (Université Jean Moulin Lyon 3 / Université de Lyon) sélectionnée lors de la finale nationale pour représenter la France au Québec en septembre !


La finale nationale du concours Ma Thèse en 180 secondes s’est déroulée le 10 juin dernier, au théâtre Astrée de l’Université Claude Bernard Lyon 1. Quinze doctorants venus de toute la France, chacun représentant sa région, se sont succédé sur scène devant un public de 400 personnes, dans une ambiance chaleureuse et festive.

Rappel de leur défi : faire comprendre en seulement trois minutes, en termes simples et accessibles à tous, un sujet de thèse paraissant complexe et obscur au grand public. Pari gagné devant une salle comble et un public ravi !

L’Université de Lyon sur le podium !

Le prestigieux jury présidé par Geneviève Fioraso, secrétaire d'Etat en charge de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a désigné les trois lauréates françaises qui auront la chance de représenter la France lors de l’ultime étape internationale du concours, en septembre à Montréal !

Marie-Charlotte Morin de la région Alsace, 1er Prix du jury et Prix du public, a fait l’unanimité en présentant le « rôle des protéines lin-15A et rétinoblastome dans la reprogrammation cellulaire directe in vivo chez C.elegans ». Elle sera accompagnée, dans son voyage au Québec, de Noémie Mermet de la région Auvergne (2e Prix du jury) et… Chrystelle Armata, notre candidate (3e Prix du jury) !


 

Prestation de Chrystelle Armata lors de la finale nationale


Doctorante à l'Université Jean Moulin Lyon 3, Chrystelle effectue sa thèse dans l'équipe de recherche de droit privé sur « La loyauté probatoire à l'épreuve des nouvelles technologies ». « Je suis très fière de représenter le droit mais surtout d’avoir pu faire partager ma passion. C’est un exercice extrêmement difficile mais en même temps tellement formateur. Il faut trouver les bons mots pour faire comprendre mon travail et réussir à résumer en si peu de temps plusieurs mois de recherche », nous confiait la jeune femme à l’issue de sa qualification rhônalpine, le 14 mai dernier. Et de conclure le 10 juin : « Diffuser ma recherche, vulgariser un vocabulaire juridique, et me sensibiliser à la communication, telles étaient les missions du concours. Objectifs remplis ! ».

Un succès incontestable

Piloté par la CPU et le CNRS, et lancé cette année, pour la première fois, dans toute la France, ce concours a recueilli un très vif succès : 23 universités et communautés d’universités ont joué le jeu et ont permis à plus de 400 thésards de participer aux différentes étapes qui ont mené à la finale nationale.

Le collectif Lyon Saint-Etienne est très fier aujourd’hui du succès de Chrystelle Armata qui continuera donc de porter les couleurs de l’Université de Lyon et de représenter tous ses talents par-delà les frontières.

Tous ensemble, nous lui souhaitons le meilleur pour la suite.
Rendez-vous, donc, les 24 et 25 septembre à Montréal !


Revivez la finale en vidéo