Accueil > Doctorat > Se former pendant le doctorat


D22 Engagement doctorant - de 10 40H

Objectif du stage :

Valoriser l'engagement collectif des doctorants durant leur thèse par une reconnaissance officielle de leur implication dans des activités bénévoles liées au doctorat. Cet engagement apporte des compétences complémentaires à celles acquises dans l’activité de recherche par le doctorant.
Il est proposé aux doctorants de pouvoir faire valider ces activités par un nombre d'heures comme celles de formations transversales obligatoires à l’aide de la plate-forme SIGED. Cette validation est à mettre en place en lien avec les écoles doctorales et dans des limites à préciser.

Démarche à suivre :

  • Sélection de la formation « Engagement collectif du doctorant » sur SIGED avec une description du projet et une lettre de motivation en amont du projet.
  • Validation de principe par l'Université de Lyon et/ou par l'école doctorale.
  •  Justification de l'engagement après la réalisation de celui-ci :
le doctorant devra produire la justification de son engagement et un bilan des compétences opérationnelles acquises. L'école doctorale et/ou l'Université de Lyon valideront alors un volume horaire de formation.

En fonction du niveau d'engagement, le nombre d'heures validées pourrait varier de 10 à 40 sur des critères objectifs à définir.

Exemples d'engagements :

  •  Représentant des doctorants au sein de l'Ecole Doctorale, d'un conseil central de la Comue ou au sein d'une instance liée aux études doctorales.
  •  Organisation d'un congrès d'au moins une journée ou d'un cycle de conférences à destination de la communauté scientifique.
  •  Mise en place ou participation à des actions de communication et de vulgarisation scientifiques.
  •  Participation effective à une association de doctorants ou d'anciens élèves.
  •  Participation à des projets bénévoles de son établissement ou de la Comue (Journée pour l’Emploi des Docteurs).
  •  Participation à des actions de monitorat ou d'enseignement bénévole.

On appréciera l'assiduité du doctorant dans ses fonctions d'élu, la prise de responsabilité et l'implication dans ses activités. Ces activités ne devront pas être valorisées dans un autre cadre, par exemple bénéficier d’une gratification financière