Accueil > Formation


Transformer et développer les entreprises par le digital : l'Université de Lyon lance la formation ADILYS

Share |

Le projet ADILYS (Académie du Digital Lyon Saint-Étienne), porté par l’Université de Lyon (UdL), vient de recevoir un soutien officiel du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), financé par la BPI, à hauteur de 827 K €, pour expérimenter, durant trois années, puis pérenniser, une action de formation innovante sur le site Lyon Saint-Étienne, au service des entreprises.

Le projet s’inscrit dans le cadre de l’appel d’offres « Disrupt’ Campus » (dispositif de soutien aux formations à l’innovation numérique et à l’entrepreneuriat), et propose une démarche originale pour former des acteurs capables d’utiliser la transformation digitale comme levier du développement des entreprises.


Crédit g-stockstudio

Former les acteurs de la révolution digitale dans les entreprises

Le constat suivant est partagé : la transformation numérique des entreprises est impérative pour leur permettre de développer leur activité. Les technologies du numérique et leurs usages viennent, en effet, modifier en profondeur l’offre, l’organisation, les processus, la stratégie et plus généralement le modèle d’affaire des entreprises.
Utiliser la révolution digitale pour transformer et développer l’activité des entreprises : tel est donc le pari d’ADILYS, qui mettra en place, à partir de 2018, un cursus pionnier de formation innovante, d’une durée d’un semestre.
La démarche ADILYS consistera à former des étudiants en formation initiale, issus de disciplines diverses, aux côtés de salariés en formation continue, ce qui en constituera une première originalité.
L’objectif final est de conduire ces apprenants à devenir moteurs dans la réalisation de projets de transformation digitale des organisations.

Au coeur de la formation ADILYS : l’alliance université/étudiant/entreprise

Le projet est porté par l’Université de Lyon. Les étudiants de ses établissements pourront bénéficier de ce cursus. Des « équipes projet » pluridisciplinaires, réunissant les étudiants d’établissements différents (groupes de 5 apprenants environ), seront constituées pour réaliser des projets soumis par des entreprises ou des organisations. Les entreprises devront proposer au moins un apprenant salarié en plus du chef de projet.
Le cursus, qui sera conduit sur une durée d’un semestre (17 semaines de programme – 126 heures d’enseignement – 12 ½ journées de conférences et d’ateliers), délivrera un Diplôme d’université (DU). Il sera proposé aux étudiants selon plusieurs modalités possibles : intégration aux maquettes pédagogiques, post diplôme, année de césure…Un effectif de 100 apprenants sera accueilli chaque année. La première session du cursus devrait débuter en janvier 2018. À partir de septembre 2018, seront organisées deux sessions par an, à raison d’une par semestre.

Une formation agile et centrée sur la réalisation d’un projet

Une équipe dédiée va piloter et produire le cursus (lien avec les entreprises, pédagogie, plateforme numérique, administration). Par ailleurs, une plateforme numérique de ressources sera mise en place, notamment pour faire accéder aux vidéos de cours et interventions de professionnels.
Le cursus comprendra la réalisation d’un projet pour une entreprise (70% du temps de la formation) et des enseignements qui seront dispensés 2 jours par semaine. Les « groupes projet » pourront faire appel à un « consultant » (coach expérimenté en intra/entrepreneuriat) et à l’expertise technique des enseignants-chercheurs.
Les disciplines seront en lien avec la création d’activités nouvelles par le numérique : économie du numérique, technologies du numérique, entrepreneuriat, expérience utilisateur, management et marketing de l’innovation, management du changement, gestion de projets du numérique, e-marketing.

Un panel très complet de partenaires et de « chantiers d’innovation »

Une douzaine d’entreprises de toutes tailles et un ensemble d’organisations fédérant les entreprises ont d’ores et déjà proposé des chantiers concrets très divers :
  • Exploration de nouveaux business model ;
  • Développement de nouveaux produits et de nouveaux services ;
  • Conquête de nouveaux marchés ;
  • Invention de nouvelles plateformes ;
  • Changement de procédés et d’organisation ;
  • Nouvelle approche de la production ;
  • Nouvelle gestion des coûts et des contraintes juridiques.

Informations et inscriptions sur la page web Adilys