Accueil > International


L'Université de Lyon et son PEPITE Beelys accueillent une délégation canadienne dans le cadre de l'accord avec l'Université de Sherbrooke

Share |

Beelys (Booster l’esprit d’entreprendre à Lyon et Saint-Étienne), pôle d’accompagnement des étudiants entrepreneurs de l’Université de Lyon, s’est associé avec l’Accélérateur de création d’entreprises technologiques (ACET) de Sherbrooke, au Canada, pour réaliser un programme d’échange et de mobilité internationale pour les entrepreneurs qui le souhaitent.

Dans le cadre de ce partenariat, six entrepreneurs lyonnais sont ainsi partis à Sherbrooke en octobre 2017. Le PEPITE Beelys a quant à lui à accueilli quatre entrepreneurs canadiens la semaine du 13 novembre 2017 :

  • Samuel Roy pour Agendrix (logiciel RH de gestion d’horaires variables) ;
  • Joël Sirois pour BioIntelligence (système d'analyse de données biologiques) ;
  • Nyk Beaulieu pour Shark (plateforme numérique de gestion d’organisations sportives) ;
  • Rami Jarjour pour IngeniArts Technologies Inc. (solutions d’énergie pour les véhicules industriels électriques – batterie au lithium).






Par ailleurs, Vincent Nault pour Lumed, entreprise spécialisée dans l’optimisation de la pratique clinique, se déplacera à Lyon la semaine du 20 novembre pour finaliser son partenariat avec l’entreprise BioMérieux.

Les entrepreneurs canadiens seront également accompagnés par deux des dirigeants de l’ACET : Roger Noël, président d'ACET Capital et Investissement, et membre du Conseil d’administration d’ACET ; et Jacques Lajoie, Vice-Président d’ACET et Directeur technologique.


 

Renforcer la dynamique d’entrepreneuriat et d’innovation avec l’Université de Sherbrooke

La visite de la délégation d’entrepreneurs canadiens, en novembre 2017, réaffirme le vœu commun de l’Université de Lyon et de l’Université de Sherbrooke de développer un partenariat « basé sur la réciprocité, la complémentarité et le partage de valeurs académiques communes […] au travers du développement de projets innovants à fort impact ».

Cette ambition commune des deux établissements avait déjà été mise en exergue lors de la signature d’un accord-cadre en 2014, et réitéré en 2016.

L’Université de Lyon et l’Université de Sherbrooke entretiennent par ailleurs des liens académiques étroits, notamment l’implication dans l’UMI LN2 (Laboratoire nanotechnologies et nanosystèmes).


Plus d'informations sur l'accord-cadre entre l'Université de Lyon et l'Université de Sherbrooke pour l'entrepreneuriat et l'innovation