Accueil > International


Retour en images sur la 2e édition de l'atelier doctoral transfrontalier

Share |

45 doctorants issus de l’Université de Lyon, de l’Université de Turin, du Politecnico di Torino et des Universités de Suisse Occidentale ont participé à 3 jours de formation, afin de s’informer et se préparer à intégrer le monde socio-économique.

Organisé cette année du 20 au 22 septembre 2017 sur le Technopôle d'Archamps, l'atelier doctoral transfrontalier a pour objectif de renforcer l'employabilité des doctorants et la connaissance réciproque entre doctorants et monde de l'entreprise.



L'atelier s'organise autour de trois grands axes :

>>> Séances de formation interactive

Les différentes formations ont pour but de donner aux doctorants des outils et astuces pour les aider à combler l’espace qui peut exister entre monde professionnel et monde académique.
Les 45 participants ont eu l’occasion de mieux définir leur futur projet professionnel, se former à prendre la parole et se démarquer des autres face à des représentants d’entreprises, mais aussi à se présenter de manière efficace sur les réseaux sociaux professionnels.
Une formation mettant en avant la dimension interculturelle a également été organisée, et s’insérait de manière naturelle dans le programme de l’atelier, puisqu’une dizaine de nationalités étaient représentées parmi les doctorants et les formateurs.



>>> Présentation publique devant des professionnels

Suite à leur formation, les doctorants volontaires ont eu l’occasion de mettre en application leurs apprentissages et de présenter leur parcours et leurs travaux de recherche, lors d’une présentation publique devant un groupe de professionnels.



>>> Rencontres privilégiées avec des représentants d'entreprises

Plusieurs représentants d’entreprises se sont déplacés pour rencontrer les doctorants en petit comité lors d’entretiens conseil d’une heure. Les cocktails en présence des professionnels ont également permis aux doctorants d’échanger de manière plus poussée avec les professionnels dans un cadre plus informel.





Cette action est soutenue par l'IDEXLYON et la Région Auvergne-Rhône-Alpes


               
 

Crédits photographiques : Université de Lyon