Accueil


Todai Forum 2011 : programmation culturelle

Le Todai Forum 2O11 est enrichi pour cette édition lyonnaise d'un volet culturel très riche témoignant ainsi des liens très forts qui unissent les deux pays.
Au programme, cinéma, expositions, concert, film d'animation japonais, débats sur le manga japonais, master class avec Nobuhiro Suwa, Raku...


   

Cinéma

   

Le Japon d’Hier et d’Aujourd’hui : documentaires


Lieu : Villa Gillet
Dates : Lundi 17 et Mardi 18 Octobre
Entrée libre sur inscription

  • Lundi 17 Octobre 2011 / 19h : Hommage à Yasujirô Ozu
Le Cinéma d’Ozu selon Kijû Yoshida de Kijû Yoshida (1994, 59mm)
Ce film commémore le 90è anniversaire de la naissance de Yasujirô Ozu, et le trentième anniversaire de sa mort. Tout en citant abondamment les films d’Ozu, j’ai tâché d’éclairer la vérité de ce que l’on désigne comme « ozuien » » (Yoshida)
  • Tokyo-ga de Win Wenders (1985, 1h20)
Le cinéaste allemand Win Wenders traverse Tokyo à la recherche d’une image qui pourrait lui rappeler celle d’un film d’Ozu.
En présence de Mathieu Capel , historien du cinéma japonais, enseignant à l’Université Paris VII
  • Mardi 18 Octobre 2011 / 19h : Naomi Kawase, Documentariste
Dans le silence du monde de Naomi Kawase (2009, 49mn)
Journal intime de Naomi Kawase en quête de son père.
Rien ne s’efface de Laetitia Mikles (Beta SP, 2008, 52mn)
Trois moments de confidences de Naomi Kawase sur les thématiques intimes qui travaillent son cinéma.
En présence de Laetitia Mikles, documentariste et critique de cinéma à Positif

   

La catastrophe en fiction


Lieu : ENS de Lyon, salle Kantor
Date : Jeudi 20 Octobre
Heure : 20h
Projection gratuite sur inscription


H Story de Nobuhiro Suwa (2001, 1h51)
Remake, mise en abîme et commentaire de Hiroshima mon amour
Entrée libre 
En présence de Nobuhiro Suwa, réalisateur et scénariste japonais.

   

Satoshi Kon, splendeur de l’animation japonaise

Lieu : Bibliothèque Municipale de la Part Dieu 
Date :Vendredi 21 octobre
Heure 18h30
Projection gratuite sur inscription


Projection du film Millennium Actress de Satoshi Kon (Dvd, 2001, 1h28)
Passé et présent se mêlent quand un metteur en scène découvre une mystérieuse clé révélant les secrets d'une star légendaire… Celle-ci a disparu au sommet de sa gloire…
Un hommage au cinéma japonais par l’un des plus grands cinéastes d’animation japonais.
Projection suivie d'une rencontre avec Adrien Gombeaud, journaliste et critique de cinéma, spécialiste du cinéma asiatique.

 

Expositions


   

Cabinet de Curiosités

Photographies des collections de l'Université de Tokyo par Yoshihiko Ueda
Lieu : Musée Gadagne
1 Place du Petit Collège, Lyon 5è
Dates : du 29 Septembre au 22 Octobre 
Du Mercredi au Dimanche de 11H à 18h30. Tarif : 6 euros, tarif réduit : 4 euros 


Les collections de l’Université de Tokyo comportent quelques six millions d’objets scientifiques, dont certains ont désormais perdu leur fonction académique originelle. Cet ensemble de photographies réalisées en collaboration avec le photographe japonais Yoshihiko Ueda est le premier des projets collaboratifs initiés par le Musée de l’Université de Tokyo dans le domaine de la photographie.
Pour rendre compte verbalement de la signification de chacun des spécimens scientifiques détenus par l’Université de Tokyo, des descriptions interminables seraient nécessaires. Or par ses photographies exquises, le photographe Yoshihiko
Ueda parvient à saisir la valeur et le charme propre aux matériaux surannés, le mystère et les merveilles des formes naturelles, ainsi que le caractère fondamentalement transitoire des êtres vivants. Ces photographies sont tout à la fois directes, claires, pleines d’esprit, et même par moment humoristiques.
La photographie a longtemps été un outil fondamental dans la constitutions des archives scientifiques, et un nombre considérable en a été produit au sein de l’Université de Tokyo. Qu’il s’agisse de figures humaines, d’animaux ou d’éléments naturels, la photographie scientifique a pour particularité de présenter une vue relativement mécanique de son sujet, omettant toute forme de subjectivité. Or l’appareil de Yoshihiko Ueda saisit justement ses objets à travers sa subjectivité particulière, offrant ainsi une vision de la nature profonde et tendre à la fois. Ce projet collaboratif est unique au Japon, en ce qu’ il réunit la photographie d’art et les sciences autour des traces ensevelies dans l’histoire de l’Université de Tokyo.

   

Jadis le Japon : Regards figés par l'Occident

Lieu : Grilles de l'Hôtel de Ville
Date : A partir du 10 octobre

Cette exposition présente une série de portraits de Japonais pris essentiellement par des étrangers pendant la seconde moitié du XIXè siècle et qui véhiculent avec nostalgie la réalité visuelle d'un Japon depuis longtemps perdu.

   

Anthropometria

Lieu : Musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon, 34 rue de la Charité, Lyon 2è
Dates : du 18 Octobre au 8 Janvier 2012
De 10h à 17h30 tous les jours sauf lundi et jours fériés. Tarif individuel: 7€, tarif réduit: 4,50€

"Depuis 2008, le Musée de l'Université de Tokyo et le couturier japonais Naoki Takizawa ont entamé une collaboration unique, produisant chaque année une collection de mode inspirée par le patrimoine scientifique conservé au musée. En 2008, ce sont des spécimens entomologiques anciens en voie de décomposition, puis en 2009 des photographies prises au microscope dans les années 1930 qui furent ainsi employés comme modèles formels pour une ligne expérimentale de vêtements.
Cette troisième collection de mode est inspirée des modèles de géométrie analytique en plâtre fabriqués en Allemagne dans les années 1880, et rapportés au Japon peu après à des fins scientifiques. Ces figures aux courbes uniques suscitèrent étonnement et fascination, notamment auprès d'artistes tels que Man Ray ou Max Ernst.
Si la présente collection porte le titre Anthropometria, emprunté à Yves Klein, c'est qu'il s'agit ici, tout comme dans les estampages corporels orchestrés par la figure de proue du Nouveau Réalisme, de la morphologie humaine et des moyens de la mesurer. Néanmoins, la réflexion complexe mise en oeuvre dans la réalisation de ces tailleurs féminins est tout autre : non seulement faut-il prendre en compte la
tridimensionnalité du corps humain, mais également sa mobilité, avec pour matériau un simple tissu de feutre. Cette oscillation entre bi- et tridimensionnalité est incarnée par l'étape théorique fondamentale qu'est la réalisation des patrons, également exposés ici. Le choix du feutre s'est imposé en raison de sa grande plasticité, nécessaire à la réalisation techniquement ardue de telles formes sculpturales sur un tissu.
L'exposition intègre ces créations dans un contexte visuel interdisciplinaire, comprenant les modèles géométriques eux-mêmes, mais aussi d'autres pièces évoquant les illustres tentatives passées de
mesurer le corps humain, que ce soit à travers l'édition originale du Traité des proportions du corps humain (1528) d'Albrecht Dürer ou encore des chronophotographies célèbres d'Eadweard Muybridge.
Si tout semble opposer à première vue des domaines aussi peu liés que les mathématiques et la mode, c'est justement en dépassant ces clivages traditionnels que nous entendons chercher de nouvelles méthodes intellectuelles et artistiques, de nouveaux processus de création appuyés par une technique de pointe. C'est en quoi la beauté émanant des modèles mathématiques soumis à notre contemplation est un modèle éminemment adéquat pour une création de mode aux croisées de l'art et de la science."
Yoshiaki Nishino
Concepteur de l'exposition
Directeur, UMUT

 

Musique


Lieu : CNSMD, Salle VArèse
Date : Jeudi 20 Octobre 
Heure : 20h30
Entrée libre, réservation obligatoire au 04 72 19 26 61 (CNSMD)


G. F. Haendel : Sonate
Yoko Kawakubo, violon baroque
Kazuya Gunji, clavecin
F. Poulenc : Sonate pour flûte et piano
Alice Szymanski, flûte
Yuka Fuji, piano
S. Menozzi : 4 études de style
Muriel Sarlette, hautbois
Anaïs Audigé, clarinette
Asami Mori, basson
W. Miyakawa : création pour alto solo
Anna Startseva, alto
Yoshiko Tomonaga
improvisation au piano

 

Conférence débat : Le manga, reflet de la culture et de la société japonaises


Lieu : Bibliothèque Municipale de la Part Dieu 
Date : Samedi 22 Octobre 
Heure : 15h
Entrée libre

Si le manga, la bande dessinée japonais, jouit depuis quelques années d'un succès toujours croissant en Occident, dans son pays d'origine, c'est un véritable phénomène de société qui fait partie intégrante de la culture nippone depuis la seconde moitié du XXè siècle. Illustrations à l'appui, cette rencontre propose une plongée dans le monde de ce mode d'expression typiquement japonais qui brille de multiples facettes multiples et surprenantes. 
Quelles sont les spécificités Quelles sont les spécificités du manga, à quel(s) public(s)
s’adresse-t-il, en quoi reflète-t-il la société, comment l’influence-t-il en retour, quelle place occupe-t-il en regard des autres médias, tels seront les principaux thèmes abordés. Comment le manga passet- il les frontières ? Cette autre question permettra de découvrir
à quels défis particuliers sont confrontés les éditeurs occidentaux qui doivent se livrer à un véritable travail de transposition afin que la bande dessinée japonaise puisse
toucher un public de culture différente.
En présence de :
Miyako Slocombe
, qui bénéficie de la double culture française et japonaise, est, entre autres activités, traductrice de mangas.
Stéphane Duval est éditeur (au Lézard noir) de mangas indépendants.
L’un et l’autre nous feront partager leur connaissance et leur expérience de ce monde passionnant.

 

Master Class :

Rencontre avec Nobuhiro Suwa : Master class
Animée par Elise Domenach
Lieu : ENS de Lyon, salle Kantor
Date : 20/10 à 17h

Entrée libre
Parcours dans l’œuvre du grand cinéaste japonais, de M/Other à Yiki & Nina, portant sur les processus de création cinématographique, à travers un choix d’extraits de film commentés par le réalisateur.


 

Raku :

Démonstration de cuisson de pièces céramiques Raku
Lieu : Musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon, 34 rue de la Charité, Lyon 2
Date : 15/10
19h30 : visite guidée du Musée des Arts Décoratifs, suivie d’une conférence sur le Raku et démonstration de cuisson de Raku.
http://www.musee-des-tissus.com/
Inscription conférence : 04 78 38 42 02