Accueil > Présentation


Deux projets de l’Université de Lyon retenus dans le cadre de l’appel à projet « Instituts Convergences »

Share |

le 30 mars 2017 /

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Thierry Mandon, secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et Louis Schweitzer, commissaire général à l'Investissement, ont rendu publique, le jeudi 30 mars 2017, la liste des projets proposés au financement de la seconde vague de l'appel à projets "Instituts Convergences".

Le Président du jury a présenté son rapport d'évaluation au Comité de pilotage de l'action "Instituts Convergences", présidé par le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Sur cette base, 5 projets classés A+ par le jury ont été retenus dont deux portés par l’Université de Lyon

PLASCAN - Institut François Rabelais (cancer)

Le projet PLASCAN (Prévenir la plasticité et l’adaptabilité tumorale : vers la nouvelle génération de médecine personnalisée) sera un institut de recherche multidisciplinaire sur le cancer focalisé sur trois grands axes.
- Le premier porte sur la compréhension et la modélisation du Cancer.
- Le second porte sur l’intégration de cette connaissance du développement préclinique et clinique de nouveaux traitements.
- Enfin, le troisième axe déclinera les conséquences de la plasticité du cancer dans le domaine de la médecine de précision.

L’institut œuvrera afin que le Centre Léon Berard, porté par une forte reconnaissance internationale, impose un leadership du même niveau que des instituts internationaux tels que le MD Anderson (USA) ou le Princess Margaret Cancer Center (Toronto).

Télécharger le dossier de présentation du projet [PDF - 1 Mo]

LUS - Ecole urbaine de Lyon

S’appuyant sur les réalisations du Labex IMU, la “Urban School” de Lyon s’attaquera aux défis sociétaux majeurs posés par la convergence de problèmes liés à la généralisation de l’urbanisation et à ceux liés au changement climatique. Elle sera organisée autour de trois “factories” principales :
- des programmes de formations pour diffuser des nouvelles pratiques, des nouvelles connaissances et techniques
- des studios thématiques organisés à la demande
- des démonstrateurs avec des partenaires locaux.

Le projet s’inspire de références internationales comme le LSE City program de la London School of Economics, le Committee on Global Thought of Columbia University, le Urban Theory Lab at Harvard University, et le Netzwerk Stadt und Landschaft of ETH Zurich.

Télécharger le dossier de présentation du projet [PDF - 819 Ko]


L'appel à projet "Instituts Convergences"


L'appel à projets Instituts Convergences vise à structurer quelques sites scientifiques pluridisciplinaires de grande ampleur et de forte visibilité pour mieux répondre à des enjeux majeurs, à la croisée des défis sociétaux et économiques et des questionnements de la communauté scientifique.

Ils doivent rassembler, dans un partenariat organisé en un lieu donné, des compétences de recherche diversifiées avec une vision intégrative visant à produire des savoirs nouveaux, par la mobilisation conjointe de différentes compétences disciplinaires et développer, en lien avec ces recherches interdisciplinaires, des formations d'excellence innovantes aux niveaux master et doctorat intégrés dans des ensembles de type "graduate schools", en formation initiale comme en formation continue.

Pour l'appel à projet de la seconde vague, 26 projets ont été examinés par un jury international présidé par Claude Hillaire-Marcel, professeur émérite au département des sciences de la Terre et de l'atmosphère à l'Université de Québec à Montréal, membre du jury Labex, assisté de trois vice-présidents : Maria Allegrini, professeure au département de Physique "E.Fermi" de l'Université de Pise, Margaret Morrison, professeure au département de Philosophie à l'Université de Toronto, et Teddy Puttgen, professeur à l'E.P.F.L.

Plus d'informations sur les Instituts Convergences