Accueil > Newsletters > La lettre d'info


N°46 Octobre/Novembre 2012 - La lettre d'info de l'Université de Lyon

Edito de la Rédaction; Relevé des délibérations du CA du 17 septembre; Technion; Labex COMOD; Prix du jeune chercheur 2012; Technos du mois; Entreprises, et si vous recrutiez un docteur ?; Rénovation de la résidence Madeleine; Futur pôle universitaire des quais; Cartographier autrement; Le CNSMD, Agenda.

HARMONIE ET CONSONANCE

Le CNSMD de Lyon (Conservatoire national supérieur musique et danse), qui a accueilli la Rentrée Solennelle de l'Université de Lyon (UdL) le 13 novembre dernier, a fait la démonstration éclatante du talent de ses élèves et de ses enseignants.

Michel Lussault, Président de l'UdL, a salué l'arrivée de ce nouvel établissement membre au cours d'une allocution de rentrée en concordance avec les lieux et l'ambiance. Extraits.

Pour une université humaniste et « rassemblante ».
« Il s'agit de réunir, sous une même bannière, arts, sciences, techniques, tous porteurs d'une certaine conception de l'humanité. Le PRES a réussi à rassembler tous ces éléments en respectant la spécificité de chacun. L'enjeu est de parvenir à s'accorder et il n'est certes pas toujours facile d'être consonants. Mais ce n'est pas parce que cela n'est ni simple, ni facile qu'il ne faut pas le faire. Le projet collectif que nous pouvons porter ne gommera aucune singularité et formera un ensemble harmonieux ».

Pas d'université de rang mondial sans des campus à la hauteur de ses talents.
« Si nous voulons être une université de rang mondial, nous ne pouvons pas le faire avec des universités dont les locaux sont dégradés. La plan Campus ne réglera pas tout. Il nous faut d'autres programmes : nous le devons à l'ensemble de la communauté et aux étudiants ».

Poursuivre l'esprit pionner : trouver un nouveau modèle de coopération.
« Nous avons eu de belles réussites mais nous n'avons pas obtenu que des succès. Nous avons 3 ans pour faire nos preuves et apporter la confirmation de notre projet scientifique. Le site de Lyon Saint-Etienne évoluera dans les années qui viennent et nous aurons tout à gagner à travailler avec les collègues de Grenoble et Chambéry.
Beaucoup de choses ont changé depuis la loi de 2006 pour la recherche : nous avons réussi à faire exister l'Université de Lyon. A l'étranger, cette image, ce symbole a du sens. Personne n'est tenté de revenir en arrière. Il faut continuer de travailler ensemble, nous devons franchir une nouvelle étape et inventer une forme innovante de coopération. Le modèle de 2006 n'y suffira pas. J'espère que les orientations de la nouvelle loi qui s'annonce en mars-avril prochain iront vers une amplification de la politique de site. Il faudra alors tourner une page. Pour faire de ce site ce qu'il peut être : un grand site».


La Rédaction


Type(s) :
Newsletters
Catégorie(s) :
Newsletter UdL