Accueil > Newsletters > La lettre d'info


N°56 Novembre 2013 - La lettre d'info de l'Université de Lyon

Edito de Khaled Bouabdallah; Rentrée solennelle 2013; Au fil des humanités; Appel à manifestation d'intérêt; Techno du mois; Trophées INPI de l'innovation; Journée IMU "Métropole Ateliers et projets scientifiques; Nouvelle Halle moteurs LyonTech-La Doua; Retour en images sur BLEND web mix; l'agenda.

Khaled Bouabdallah, président de l'Université de Lyon

Khaled Bouabdallah, président de l'Université de Lyon



Quel ADN pour notre Communauté ?

Dans le numéro de septembre dernier de cette newsletter, j’avais évoqué les premières conséquences de la loi du 22 juillet dernier, relative à l’Enseignement supérieur et la Recherche, qui impliquait l’évolution du PRES Université de Lyon vers un nouveau modèle d’établissement, la Communauté d’universités et établissements devant être dotée de statuts officiels avant l’été 2014.

La construction de ce nouvel établissement, sur la base de sept années d’acquis dans le cadre du PRES, nécessite un travail dense de réflexion et d’échanges avec l’ensemble de la communauté universitaire et les acteurs du territoire.
Travail collectif amorcé dès la fin de l’été et qui continue de progresser.

Quatre rappels pour mieux comprendre notre démarche.

La raison d’être de la Communauté ? Un projet de site partagé par tous les acteurs.
Avant tout, la loi nouvelle institue un principe de coordination territoriale de l’offre de formation et de la stratégie de la recherche, sur la base d’un projet partagé par tous les établissements publics relevant de l’enseignement supérieur.

Dans le but d’élaborer ce projet de site, nous avons donc engagé, dès le mois de septembre, un travail de réflexion avec les établissements et les acteurs du territoire, autour d’axes stratégiques : recherche, formation, doctorat, international, stratégie immobilière, documentation, éditions, sciences et société, insertion professionnelle, vie étudiante, systèmes d’information, université numérique.

Des représentants des établissements ont, durant l’automne, participé activement aux travaux, contribuant avec leurs idées et propositions à nourrir le projet.
Qu’ils soient d’ores et déjà remerciés vivement de leur implication dans ce processus qui ne fait que débuter.

Car telle que nous concevons son élaboration, il s’agit bien d’un projet ouvert qui doit s’enrichir de l’apport de tous, y compris de celui des partenaires locaux (collectivités territoriales, Fondation pour l’Université de Lyon, acteurs socio-économiques).
Une période d’échanges s’engage maintenant en vue de l’élaboration de statuts qui fixeront le périmètre et les compétences de la future Communauté.
Ceux-ci seront soumis, au printemps prochain, au vote des établissements qui auront souhaité s’engager.

Le cœur de notre projet ? Une ambition enfin à la hauteur du site.
Rappelons que, bien plus que la transformation d’une structure, il s’agit d’abord d’élaborer le projet le plus ambitieux possible pour le site.
Notre désir collectif est en effet de faire de Lyon Saint-Etienne un acteur majeur de l’enseignement supérieur et de la recherche en Europe et à l’échelle mondiale.
Il s’agit de lui offrir la visibilité, l’attractivité, la cohérence et la structuration qu’il mérite, de développer son potentiel de recherche et de formation afin d’offrir les meilleures chances de réussite aux étudiants et de développement au territoire.

L’esprit de la communauté : respecter les identités et mieux coopérer.
Nous avons choisi ensemble la Communauté car ce modèle est le mieux adapté à notre site, fort d’un potentiel de formation et de recherche exceptionnel en France et largement reconnu.
Elle permettra aussi de respecter les spécificités de chacun et de mettre en œuvre une coopération à la fois renforcée et différenciée.

Et surtout : cultiver la fierté commune au bénéfice de tous.

Chaque jour, des avancées et succès multiples montrent combien notre site a le potentiel pour devenir le meilleur.
Qu’il doit être encouragé et valorisé pour cela.
Au bénéfice de chaque étudiant, de chaque enseignant, de chaque personnel qui doit être fier de se réclamer de la bannière Université de Lyon.

Alors soyons présents et positifs, pour dépasser les appréhensions, dans le respect mutuel de nos spécificités.
Pour nous permettre de constituer un véritable ADN collectif.


Khaled Bouabdallah,
Président de l'Université de Lyon

Type(s) :
Newsletters
Catégorie(s) :
Newsletter UdL