Accueil > Recherche


Bourses 2016 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science : quatre lyonnaises primées

Share |

Laurie-Anne Sapey-Triomphe,Pauline Nauroy, Aline Myule, Olga Romaskevich font partie des 30 jeunes chercheuses récompensées par la bourse L’Oréal-UNESCO "Pour les Femmes et la Science". Bravo à ces quatre jeunes chercheuses lyonnaises !

Tous les ans en octobre 30 jeunes chercheuses sont mises à l'honneur grâce à la bourse L’Oréal-UNESCO "Pour les Femmes et la Science" en partenariat avec l’Académie des sciences et la Commission nationale française pour l’UNESCO.

Parmi les trente lauréates quatre lyonnaises ont été récompensées. L'Université de Lyon félicite ces quatre jeunes chercheuses à l'avenir prometteur

Laurie-Anne Sapey-Triomphe, doctorante au Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon (CRNL). Laurie-Anne, également lauréate du concours lyonnais ma Thèse en 180 secondes en 2015, travaille sur l'autisme, sa thèse est consacrée à l'"Inférence et apprentissage perceptifs dans l’autisme : une approche neurophysiologique et comportementale"

Lire son portrait sur le site de l'Université Claude Bernad Lyon 1

Lire son portrait sur le site de l'ENS de Lyon
Revoir sa prestation lors de la finale de Ma Thèse en 180 secondes à l'Université de Lyon en 2015



Pauline Nauroy, doctorante à l'Institut de Génomique Fonctionnelle de Lyon (IGFL).
Pauline est biologiste et travaille sur les extraordinaires capacités de régénration des nageoires du poisson zèbre.
Lire son portrait sur le site de l'Université Claude Bernard Lyon 1
Lire son portrait sur le site de l'ENS de Lyon



Aline Myule, Post-Doctorante au Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive (LBBE) travaille sur  l'importance du sexe chez les palmiers. Des recherches grâce auxquelels elle espère développer des innovations tech­niques pour changer les pratiques agri­coles et diminuer l’impact négatif de l’homme sur l’environnement.
Lire son portrait sur le site de l'Université Claude Bernard Lyon 1



Olga Romaskevich est mathématicienne, doctorante à l'UMPA et à l'école des hautes études en sciences économiques de Moscou. Olga travaille sur les propriétés statistiques des systèmes dynamiques. Elle fait sa thèse en co-tutelle à l'ENS de Lyon et l'Ecole des hautes études en sciences économiques de Moscou.
Lire son portrait sur le site de l'ENS de Lyon


Télécharger les portraits des trente chercheuses lauréates [PDF - 8 Mo]