Accueil > Sciences & Socit


Edito- janvier 2011

Share |

Permettez-moi tout dabord de vous adresser nos meilleurs vux au nom de toute lquipe du service Science et Socit. Une anne pendant laquelle nous esprons continuer pouvoir vous accompagner dans le plaisir de la dcouverte et de la rflexion.

Tout d’abord, un changement de rythme : cette newsletter devient bi-mensuelle, avec des contenus que vous pourrez ensuite retrouver développés sur le site de l’Université de Lyon. Les informations ponctuelles liées à nos actualités vous parviendront au fil de l’eau, pour une meilleure réactivité.

Au sommaire de cette Newsletter, une rencontre avec une chercheuse passionnante et passionnée, Julia Csergo, historienne spécialiste d’histoire de l’alimentation. L’apport des sciences sociales se révèle, une fois encore, indispensable à la compréhension des problématiques complexes - ici alimentation et santé - qui, pour être appréhendées globalement, se doivent d’être pensées dans leur contexte culturel.

L’alimentation est un sujet qu’il nous semble important de développer dans le cadre de nos activités. Ainsi en décembre 2010, nous avons organisé avec la mairie de Villeurbanne un « Banquet de la Biodiversité » qui a permis de clore l’année internationale de la Biodiversité en compagnie de celle qui se déploie dans nos assiettes. En 2011, nous aborderons l’année internationale de la Chimie en déroulant plusieurs fils, dont celui de l’alimentation. Enfin, le sujet sera largement développé dans notre programmation de l’année 2012.

En ce début d’année, nous en profitons pour réaffirmer notre dimension européenne, essentielle selon nous pour renouveler nos pratiques de médiation culturelle des sciences et mieux comprendre les enjeux de nos politiques nationales, régionales et locales. Nos projets européens se poursuivent, de nouvelles aventures européennes sont en gestation… L’expérience de « Faites tourner la science » dont vous trouverez un bilan dans cette newsletter, a par exemple alimenté nos réflexions sur un projet que nous venons de déposer à la communauté européenne avec huit autres partenaires européens autour des liens entre recherche, culture, création et innovation.

Enfin, nous saluons l’arrivée sur la toile du site Sciences-objets-culturels du réseau régional des CCSTI. Il permet de voir qu’au fil du temps et grâce à une politique de soutien dans la durée, de vraies actions de médiation culturelle des sciences ont été mutualisées sur le territoire régional, tout en permettant à chacun de s’ancrer dans ses actions locales.
Un bon début d’année à tous, culturel et scientifique !
 
Béatrice Korc, responsable du service Science et Société de l'Université de Lyon-CCSTI du Rhône