Accueil > Sciences & Socit


Edito-octobre/novembre 2011

Share |

Une rentre grande vitesse !

La rentre 2011 a dmarr sur les chapeaux de roue pour le service Science et Socit. Les vnements se sont succd avec, en "apothose", la Fte de la Science dont la 20me dition vient de se terminer.

L’événement européen la Nuit des Chercheurs tout d’abord - dont c’était la 3ème édition à Villeurbanne - s’ancre dans notre programmation avec toute son originalité et sa convivialité. Cette année, la Ligue d’improvisation Lyonnaise, la Lily, nous a offert un feu d’artifice d’imagination et de liberté de ton fort apprécié du public très nombreux (plus de 500 personnes) et des chercheurs présents, nombreux eux aussi. Un signe qui ne trompe pas : une partie importante du public est restée au CCO de 17h jusqu’à la fin de la soirée, au-delà de 23h. Créer des espaces de rencontres où public et chercheurs sont heureux de passer du temps ensemble est bien l’une de nos ambitions. A l’an prochain donc pour un nouvel épisode de la Nuit des Chercheurs !

Autre temps fort, la soirée-débat Environnement-santé et développement durable : une autre chimie est-elle possible ? dans le cadre de nos cycles Et si on en parlait. Des intervenants de haut niveau, un public au questionnement très constructif ont fait de cette soirée un réel temps de dialogue sur les enjeux des sciences dans nos vies. Dans cette newsletter, vous trouverez un dossier qui met le thème en perspectives.

Dès novembre, Et si on en parlait vous propose une nouvelle thématique : Cerveau, sexe, gènes... sommes-nous programmés ?. Cette question sur laquelle nous travaillons depuis un moment entre en résonnance avec des débats tout à fait actuels. La programmation détaillée vous parviendra très prochainement.

Enfin, la Fête de la Science fut une réussite sur notre territoire, malgré l’absence de village des sciences au Double Mixte cette année. De nombreux laboratoires et structures culturelles avaient ouverts leurs portes. Pour ma part, j’ai posé mon « camp de base » aux Archives de Lyon ou se tient une exposition très éclairante sur l’histoire de l’Université à Lyon, Une mémoire riche d’avenir. Nous y projetions cinq films de la collection « Recherches » de Cap Canal et Chromatiques productions. L’occasion d’échanger avec le public présent sur les métiers de la recherche, de la paléogénétique à l’économie, et sur de grandes questions de société, de « comment nourrir la planète ? » à « la responsabilité sociale des entreprises ». Aux Archives également, les sciences humaines et sociales étaient représentées par des ateliers de paléographie et d’histoire grecque et latine passionnants. Les sciences humaines et sociales ne sont pas encore suffisamment présentes dans les grands évènements de culture scientifique. Souhaitons que l’édition de la prochaine Fête de la Science leur permette d’affirmer davantage leur place. En effet, le regard que portent les sciences que sont l’histoire, la géographie, l’anthropologie entre autres, nous aide à rendre le monde plus intelligible. Ce qui, en ces temps de crise, est plus que jamais nécessaire.

Bonne lecture.


 
Béatrice Korc, responsable du service Science et Société de l'Université de Lyon