Accueil > Sciences & Société


Le bilan de la Fête de la Science 2010

Share |

La Fête de la Science s’est déroulée du 21 au 24 octobre sous la houlette du service Science et Société de l’Université de Lyon – CCSTI du Rhône. Bilan de cette 19ème édition placée sous le signe de la rencontre et du plaisir, et perspectives pour le 20ème anniversaire de cette manifestation nationale.

Côté public, 18 000 personnes, dont 4 700 scolaires, étaient au rendez-vous pour rencontrer plus de 400 scientifiques (256 chercheurs et 162 doctorants), 300 « facilitateurs », tels que des animateurs scientifiques, des médiateurs culturels, des chargés de communication… Tous participaient à l’organisation de 120 manifestations gratuites, avec l’objectif de favoriser les échanges, d’éveiller la curiosité et la réflexion des citoyens. Ils représentaient 72 organismes, avec parmi eux, un bon taux de renouvellement (1 sur 5 participaient pour la première fois).

Au cœur de l’événement, les établissements Recherche - Enseignement supérieur (39%) étaient entourés de structures de Culture scientifique (21%), d’entreprises (9%) mais aussi d’acteurs culturels publics et associatifs (24%) et d’établissements scolaires (7%). Malgré des désagréments liés à la grève (quelques fermetures de sites et des annulations de groupes scolaires), ces porteurs de projets labellisés « Fête de la Science » ont rempli leur mission avec brio via la mise en place d’ateliers, de visites de laboratoires, expositions et rencontres-débats dans des domaines extrêmement variés, en convoquant les sciences exactes mais aussi les sciences humaines et sociales, bien présentes cette année.

Au centre de l’événement, le Village des Sciences de Villeurbanne, sur le campus de la Doua, proposait de découvrir toutes les facettes de la science à travers 30 stands et plus de 50 animations autour de la place centrale dédiée à la « Biodiversité », en écho à l’année internationale 2010. Un tiers du programme départemental mettait également en avant ce thème-phare afin de l’aborder à l’aide de différents points de vue. Ailleurs dans l’agglomération et le département, les pôles thématiques de Saint-Priest (biodiversité) et de Saint-Martin-en-Haut (l’eau dans tous ses états) ont également réuni un public nombreux, tout comme les archéologues du Musée gallo-romain de Fourvière et les ingénieurs du Laboratoire de Tribologie et de Dynamique des Systèmes qui proposaient de percer le mystère de la Table claudienne avec du chocolat ! Enfin, l’action de nombreux autres acteurs, tels que des bibliothèques de quartiers et de petites associations, a permis de captiver des publics habituellement plus éloignés de la culture scientifique.

Comme chaque année, l’Université de Lyon s’est impliquée à plus d’un titre dans cette manifestation qui a vu la participation de 21 porteurs de projets (laboratoires, instituts fédératifs et bibliothèques) et de 366 scientifiques (204 chercheurs et 162 doctorants). A côté du montage de l’opération, de la mobilisation des porteurs de projets, de l’organisation du Village et de la promotion de l’événement, la mission du Service Science et Société comprenait également la mise en place d’un programme pour les publics scolaires et la formation des acteurs à la médiation culturelle des sciences, afin d’améliorer qualitativement les relations aux publics.

En 2011, ces efforts seront reconduits pour faire de la Fête de la Science non seulement un événement à forte fréquentation, mais aussi une manifestation de culture scientifique en mouvement et le moteur d’actions à l’année dans des structures-relais (bibliothèques et lycées notamment) auprès d’un public le plus large possible.

La 20ème Fête de la Science aura lieu du mercredi 12 au dimanche 16 octobre 2011.