Accueil > Sciences & Société > Agenda culturel


Les spectacles tout terrains tout chemins de la Nième Compagnie

Conférence

Share |

du 13 mai 2017 au 30 juin 2018 /

Décider d’un nom n’est jamais anodin. Appeler une Compagnie «La Nième», c’est tenter de nommer la nécessité de toujours faire, fabriquer, de partager une parole, du théâtre, des sensations avec et au milieu des autres. La Nième Compagnie, parce que nous somme toujours les énièmes à entreprendre quelque chose, mais qu’il y a toujours place à l’invention et aux illusions (qu’elles soient à garder, à perdre ou à caresser...).

Vous trouverez ci-dessous, de manière non exhaustive, les propositions artistiques pluridisciplinaires et tout terrains de la Nième Compagnie qui sauront arpenter, nous l'espérons, vos festivals, théâtres, granges, jardins... ...



Petites notes mathématiques / Théâtre & Sciences
Où il sera question de ce qui se passe dans le cerveau
lorsqu'on pense (ou pas) mathématiques

1+1 = 2 ? Cela n’a pas toujours été aussi simple pour le cerveau !
Alors que s’y passe-t-il quand nous pensons mathématique, chiffre, algorithme… ?
Y a t-il une ou plusieurs zones du cerveau qui fonctionnent selon les combinaisons mathématiques que l’on manipule ?
Le cerveau des amoureux des chiffres est-il différent de celui des autres ?
Les mathématiques préexistaient-elles à l’homme ? Ou bien sont-elles le fruit de son cerveau ?
Et au fait, qu’en est-il de la bosse ?

Ce spectacle très documenté a été créé en collaboration avec des neuro-scientifiques et mathématiciens.

Mise en équation : Claire Truche. Avec :  Hélène Pierre, François Salès et Jaufré Saint Gal de Pons (comédiens). Musique :  François Salès. Lumières : Stéphan Meynet
A partir de 12 ans. Durée : 1h



 


Comment je suis devenu stupide / Théâtre

« Je n’ai jamais été sportif ; les dernières compétitions importantes qui ont fatigué mes muscles sont les concours de billes à l’école primaire dans la cour de récréation. Mes bras, mon souffle court, mes jambes lentes ne me permettaient pas de faire les efforts nécessaires pour taper dans une balle avec efficacité ; je n’avais que la force de fouiller le monde avec mon esprit. Trop chétif pour le sport, il ne me restait que les neurones pour inventer des jeux de balles. L’intelligence était un pis-aller. »

Fort de ce constat, mais très déprimé, notre héros (qui n’en est pas un) va se lancer dans une vaste entreprise de désensibilisation au monde, afin que son esprit cesse d’être envahi par tant de curiosité.  Aussi, après avoir essayé – en vain - d’être alcoolique et de se suicider, sous heurozac, notre héros qui pourrait tout à fait en être un, s’adonnera aux joies de la « vraie » vie….

Auteur : Martin Page / Editions Le Dilettante
Adaptation et abêtissement scénique : Claire Truche. Avec : Jaufré Saint Gal de Pons.
Lumières  : Stéphan Meynet. Son  : Olivier Leydier
Direction technique :  Jean Pierre Naudet. Costume :  Anne Dumont
Durée : 1h . A partir de 12 ans





 

147 mondes minimaux (Fragments) /Théâtre & Musique
Voix murmurées, parlées, chantées, et objets sonores miniatures.
Miniatures chuchotées et bruitées du ventre de la Baleine

Soliloques de la fiancée débutante, conversations des idiots naturalistes ou encore monologues de l’Acteur, autant de petits mondes qui sont parlés, bruités, murmurés, mis en gestes ou en canon, et dont les spectateurs découvrent des fragments au hasard d’objets hétéroclites qu’ils piochent au fond d’un panier. Certains se voit proposer un fragment sonore microscopique, audible à lui seul, moment d’intimité et expérience sensorielle. Son visage éclairé, ainsi que les bribes de ces mondes minimaux que chacun cherche à surprendre, aiguisent alors les sens du public alentour, offrant ainsi une toute autre façon de voir et d’écouter.

Textes de « JONAS-ORPHÉE » de Patrick Dubost
Editions : Color Gang  —  Urgences (2007)
Mise en scène de Claire Truche.
Avec : Véronique Ferrachat et Emmanuelle Saby
Durée : 1h >>Extrait Vidéo>>

 
Electromaniak’s  / Lecture  branchée
 
Du craquement imprévisible de la foudre aux possibilités magiques du laser, qu’elle soit statique ou coure en tous sens, l’électricité est partout. La découverte de ce phénomène sidère encore. Invention de nouvelles techniques, anticipations, extrapolations, terreurs ou amours délirants, depuis le XVIIIème siècle on n’a cessé de parler d’elle. ElectromaniaK’s entraîne les spectateurs dans une traversée littéraire, historique… et secouée.
Cette lecture s’accompagne d’une installation technique et sonore qui en fait une sorte de spectacle « son et lumière de poche ».

Lecture : Claire Truche.
Habillage sonore : Mylène Pardoen.
Lumières : Stephan Meynet.
Diffusion sonore : Olivier Leydier
 

 
Impromptu manguesque / Doublage
 
Les spectateurs assistent à une séance de doublage en direct, où les deux comédiens font également les bruitages. Trois courts extraits, qui ont comme thématique un phénomène très courant dans l’univers manga : le travestissement.

Avec Claire Truche et Nicolas Gabion.
La séance dure 13 minutes et peut se jouer en boucle accompagnée d’une discussion avec le public entre les représentations.


 
Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée / Théâtre en voiture

La marquise vit dans une voiture et le comte - son voisin, ainsi que les spectateurs viennent lui rendre visite dans son antre. La voiture est un lieu privilégié d’aujourd’hui où se produisent ce dont il est question dans cette courte pièce : des déclarations entre un homme et une femme, qu’elles soient d’amour ou de guerre…

Auteur : Alfred de Musset
Mise en conduite : Claire Truche Avec : Christophe Mirabel et Claire Truche
Durée 15mn - Présentation en boucle sur 2h
La jauge spectateurs dépend de la gradeur du véhicule fourni par l'organisateur


 
C'est rapport aux bêtes / Lecture et musique de cage

Où l’on volète de l’éléphant au polydesme aplati, du homard au tamagotchi…
Tenter d’imaginer toutes ces bêtes sans qui nous ne serions pas ce que nous sommes.
 «  Au commencement de toute considération sur les animaux il y a, ou il devrait y avoir, la surprise, la surprise qu’ils existent. Dans le monde sauvage, le contact, c’est bien peu de chose, c’est toujours très peu de chose, De lentes approches et de brefs passages, des indices et des lignes furtives ou lointaines, rien qui puisse être prolongé ou tenu plus d’un instant. Il est des animaux qui nous côtoient, d’autres qui nous tolèrent, d’autres, et ce sont les plus nombreux, qui nous fuient. ». Jean-Christophe Bailly

Lecture : Claire Truche. A la cage : François Salès
Durée : 30 minutes


Complément date : 
Saison 2017-2018
Lieux : 
Divers lieux

Contact Nième Compagnie
contact@niemecompagnie.fr
06 88 88 61 16
www.niemecompagnie.fr
 

Thématique : Culture scientifique et humanités