Accueil > Sciences & Société > projets européens


SciCafe : Les Cafés des Sciences en Europe

Descriptif et objectifs

logo ScicaféLe projet SciCafe, réalisé de 2009 à 2012, répertorie, analyse et présente les différentes méthodes et tendances existantes en matière d’organisation de cafés scientifiques en Europe afin de créer une plateforme d’échanges permanente et tester de nouvelles pratiques. Il propose également des outils partageables destinés à tous ceux qui souhaiteraient organiser des cafés. Le projet concerne trois types de cafés : les cafés accueillant le grand public, les cafés juniors et les cafés virtuels.

Un portail web offre des ressources multiples à l’attention des organisateurs et futurs organisateurs de cafés. Des outils tels qu'un calendrier des évènements européens, du matériel scientifique, et des guides pratiques, y sont diffusés.

 

Contexte au niveau européen

Le projet SciCafe a été financé dans le cadre du volet « Science dans la société » du programme « Capacities » du PCRD7 (programme-cadre de recherche et développement) de l’Union Européenne.
Ce volet comporte trois lignes d’actions :
- la gouvernance dynamique des relations entre la science et la société à travers une meilleure compréhension de la science et de la technologie, un engagement à anticiper et à clarifier les problématiques science et société, un renforcement du système scientifique européen, une évolution du rôle des universités ;
- le renforcement du potentiel, élargissement des horizons : égalité homme-femme dans la recherche, jeunes et science ;
- faire communiquer la science et la société.

Rôle de l'Université de Lyon

Le Service Science et Société de l’Université de Lyon a fait partie du consortium du projet SciCafe. Il a réalisé plusieurs enquêtes recensant les pratiques existantes auprès des organisateurs de cafés scientifique en Europe, des publics et des intervenants, conçu deux guides et coordonné la mise en place de focus groups destinés à faire émerger des questionnements, des besoins ainsi que les bonnes pratiques des organisateurs de cafés.

Partenaires

Quatorze partenaires étaient impliqués, de neuf pays différents : Grèce, France, Royaume-Uni, Italie, Finlande, Pologne, Danemark, Hongrie et Suisse.