Vous êtes ici : Version Française > Actualités et présentation > formation doctorale

A36 - Histoire des sciences et épistémologie - 24H

Volume horaire total 24h

Responsables

Olivier Perru, Université Claude Bernard Lyon 1

Objectifs

  • Comprendre comment se construisent et se transmettent les connaissances scientifiques ;
  • Savoir remettre dans un contexte sociétal et culturel la production des connaissances scientifiques ;
  • Être capable de présenter l’histoire de sa discipline ou de son thème de recherche et de prendre du recul à l’égard des connaissances actuelles.

Contenu

  • Introduction générale (historiographie) - Philippe JAUSSAUD (5 février 2020)
  • La « Révolution scientifique » du XVIIème siècle - Hugues CHABOT (12 février 2020)
  • D’Alembert, un savant des Lumières - Fabrice FERLIN (19 février 2020)
  • Philosophie des Sciences et Education scientifique à l’aube du XVIIIe siècle : les Entretiens sur les Sciences de Bernard Lamy - Olivier PERRU (26 février 2020)
  • La vulgarisation ; une nécessité, un mythe ? - Françoise KHANTINE-LANGLOIS (4 mars 2020)
  • L’oratorien Joseph Lelarge de Lignac (1697–1762), un ami de Réaumur contre Buffon - Olivier PERRU (11 mars 2020).
  • Une approche de l’histoire du magnétisme - Juliette TUAILLON (18 mars 2020)
  • L’histoire des techniques comme vecteur de la culture technique - Joëlle FOREST (25 mars 2020)
  • Approches philosophiques de la médiation technologique - Lucie DALIBERT (1 avril 2020)
  • Histoire de l'iconographie scientifique - Danièle VIAL (8 avril 2020)
  • Phénomènes collectifs en histoire des mathématiques - François LÊ (22 avril 2020)
  • La division du travail entre biologie et société au 19e siècle - Olivier PERRU (6 mai 2020)

Calendrier

Tous les mercredis du 5 février au 8 avril, puis le 22 avril et le 6 mai 2020 | 14h00 à 16h00
Ouverture des inscriptions : 5 décembre 2019

Contrôles des connaissances

L’enseignement est dispensé sous la forme de cours. Le contrôle de présence est vérifié par l’émargement obligatoire d’une feuille à la fin de chaque cours. L’attestation de suivi n’est accordée qu’aux doctorants ayant suivi au moins les 2/3 de l’ensemble de la formation.