Life RECYCLO

Life RECYCLO a pour ambition de proposer, pour le secteur de la blanchisserie, une meilleure gestion des ressources en eau et de réduire le déversement de substances polluantes dans le milieu aquatique.

Pour répondre à cet objectif, le projet va donner lieu au développement d’un système de traitement par oxydation avancée pour traiter et recycler les eaux usées de blanchisseries. Ce procédé a pour but d’éliminer plus de 90% des polluants. Ces eaux recyclées seront alors réutilisées par ces mêmes blanchisseries dans leur processus de nettoyage, avec un objectif d’économie de 50 à 80% d’eau.

Des prototypes seront testés dans trois blanchisseries en France, en Espagne et au Luxembourg. L’objectif est alors de déterminer l’efficacité du procédé et sa reproductibilité. En parallèle, une enquête sera également menée auprès de blanchisseries et de leur clientèle pour évaluer leur perception de la réutilisation des eaux usées dans ce contexte.

Ce projet fait partie du programme LIFE de la Commission européenne, qui finance les initiatives dans les domaines de l’environnement et du climat. Il est porté par la société TreeWater issue du laboratoire DEEP de l’INSA Lyon, qui accueille son département Recherche et développement. Son consortium est composé de six membres répartis en France, en Espagne et au Luxembourg. Partenaire du projet, la direction Culture, sciences et société de l’Université de Lyon y contribue, notamment à travers les étapes d’enquête et de communication.

  • Coordinateur : TreeWater (France)
  • Contact Université de Lyon : Samantha Dizier
  • Consortium : TreeWater (France), Blanchisserie Saint-Jean (France), Fundacio Mas Xirgu (GRUPFRN - Espagne), KLIN SARL (Luxembourg), Catalan Institute for Water Research (ICRA - Espagne), Pop’Sciences – Université de Lyon (France)
  • Budget global : 1,5 million d’euros
  • Période : Septembre 2021 - Février 2024
Plus d'info sur le site Life RECYCLO

Projets terminés

EnRRICH - Enhancing Responsible Research and Innovation through Curricula in Higher Education

EnRRICH ambitionne de former des générations de chercheurs et innovateurs plus responsables.
Leur cursus intégrera ainsi des projets portant des dimensions éthiques, de genre, de libre diffusion numérique, d’éducation aux sciences et d’engagement auprès de la société civile. Dans ce cadre, l’Université de Lyon utilise la Boutique des sciences comme dispositif pédagogique de sensibilisation aux enjeux de RRI en plaçant les jeunes chercheurs en situation de pratiques de terrain.

Coordinateur :
Université Vrije de Bruxelles (B)
Contact Université de Lyon : Jean-Philippe Pouil
Consortium (réseau européen des Boutiques de sciences) : Université Vrije de Bruxelles, the Queens University de Belfast (IE), Université nationale de Cork (IE), Université de Sassari (It), Wissenschaftsladen de Bonn (D), Université de Cambridge (RU)…
Budget global : 1,5 million d’euros
Période : Juillet 2015-Mars 2018.
► Plus d'info sur le site EnRRICH

NUCLEUS – New Understanding of Communication, Learning and Engagement in Universities and Scientific Institutions

Nucleus a pour objectif de développer une approche innovante et durable de la RRI dans son écosystème :
il s’agit de repenser les relations des universités et organismes de recherche avec les décideurs, les médias, le monde économique et la société civile.

Le programme NUCLEUS permettra de mieux comprendre comment les dirigeants des universités et organismes de recherche peuvent développer une forte culture de RRI (Recherche et Innovation responsables) dans leurs structures. Le projet établira une meilleure compréhension des défis et des attentes auxquels les dirigeants font face, et comment ceux-ci sont influencés par d’autres groupes d’intérêt de la société. Partant de cette nouvelle base de compréhension, NUCLEUS développera et appliquera une nouvelle stratégie européenne permettant de mieux intégrer la RRI au sein des institutions académiques.

Le Consortium de ce projet consiste en 24 partenaires d’Europe, d’Asie et d’Afrique. Il est coordonné par l’Université Rhine Waal, Allemagne. L’Université de Lyon fait partie des 10 « embedded nuclei » (noyaux intégrés) qui vont pendant les 2 prochaines années implémenter dans leur environnement académique, politique et public, local et national, une culture de changement à travers un plan d’action concret favorisant une responsabilité commune et partagée par tous les acteurs de la société.

Coordinateur : Rhine-Waal University of Applied Sciences (Germany)
Contact Université de Lyon : Amalia Verzola
Consortium des 24 partenaires : Beijing Association for Science and Technology, Bielefeld University
China Research Institute for Science Popularization, City of Bochum, Delft University of Technology, Dublin City University, European Science Engagement Association, European Union of Science Journalists’ Association, Ilia State University, Mathematical Institute of the Serbian Academy of Sciences and Arts, Nottingham City Council, Nottingham Trent University, Ruhr-University of Bochum, Science City Hannover, Science View, South African Agency For Science And Technology Advancement, University of Aberdeen, University of Edinburgh, University of Malta, University of Twente, Wissenschaft im Dialog
Budget global : 3 millions d’euros
Période : septembre 2015-septembre 2019.
► Plus d'info sur le site NUCLEUS

InSPIRES -Ingenious Science shops to promote Participatory Innovation, Research and Ethics in Science

InSPIRES aspire à promouvoir la recherche participative, notamment à travers l’outil Boutique des Sciences.
Le but de ce projet européen est de créer des partenariats avec la société civile et répondre ainsi à une demande sociale de plus en plus pressante. Huit partenaires s’unissent dans ce projet pour répondre à la question : comment la société civile peut-elle jouer un rôle dans le milieu de la recherche ?
Coordonné par la Fundacion Privada Instituto de Salud Global Barcelona, le projet voit aussi la participation de deux partenaires extra-européens, la Bolivie et la Tunisie. L’Université de Lyon participe en tant que leader pour le work package 5 (groupe de travail). A ce titre son rôle est de piloter les actions de formation entre les partenaires et de structurer des outils pertinents en ligne pour aider à la mise en place du dispositif.

Coordinateur : Instituto de Salud Global Barcelona (Espagne)
Contact Université de Lyon : Shailaja Baichoo
Consortium : ESSRG Kft. (Hongrie), Institut de Recerca de la Sida-Caixa (Espagne), Université de Lyon (France), Stichting VU (Pays-Bas), Università degli Studi di Firenze (Italie), Institut Pasteur de Tunis (Tunisie), Fundacion Ciencia y Estudios Aplicados para el Desarrollo en Salud y Medio Ambiente (Bolivie)
Budget global : 3 millions d’euros
Période : d’avril 2017 à avril 2021
► Plus d'info sur le site InSPIRES