Communiqué de presse
Publié le 18 octobre 2019 | Mis à jour le 18 octobre 2019

L'Université de Lyon présente à la constitution du Conseil des recteurs du consortium ARQUS European University Alliance

Le projet ARQUS European University Alliance a été présenté, vendredi 18 octobre 2019, lors d’un événement public à l’Université de Grenade (Espagne). Cette présentation faisait suite à la constitution officielle du Conseil des recteurs ARQUS, l’organe directeur chargé d’établir la politique générale, les stratégies à moyen et long termes et les principaux objectifs du consortium. L’accord de partenariat a par la suite été ratifié par les représentants des sept universités.

Le sous-secrétaire du ministère espagnol de la Science, de l'Innovation et des Universités, Pablo Martín González, a pendant cette présentation officielle réitéré les félicitations du ministère pour les onze consortiums à participation espagnole. Il a également détaillé les actions concrètes de soutien, à la fois par le biais d’un co-financement national et par l’engagement de modifier la législation, qui constitue un obstacle à la poursuite de la construction européenne.

Le professeur Dorothy Kelly, vice-présidente des relations internationales de l’Université de Grenade et coordinatrice d’ARQUS, a quant à elle souligné l’ambition de cette initiative visant à promouvoir une transformation structurelle, systémique et durable des universités partenaires et, au-delà, des universités européennes et du système éducatif dans son ensemble.

La constitution du Conseil des recteurs a donné lieu à la signature de l’accord de partenariat définissant les engagements et le fonctionnement interne du réseau pour les trois prochaines années. Au cours des mois d'octobre et de novembre, les six conseils de la ligne d'action, ainsi que le conseil des étudiants, sont constitués pour lancer le premier programme de travail triennal. Ce programme ambitieux couvre des activités dans les domaines suivants : offre académique commune et mobilité, inclusion, soutien à la recherche, entrepreneuriat, multilinguisme et citoyenneté européenne. Chacun de ces axes est dirigé par une des universités partenaires.

La constitution formelle du Conseil des recteurs de l’alliance ARQUS est énoncée dans un acte institutionnel du vendredi 18 octobre, ratifié par les représentants des sept universités qui composent cette alliance universitaire européenne : Pilar Aranda Ramírez, rectrice de l’Université de Grenade (Espagne) ; Dag Rune Olsen, recteur de l’Université de Bergen (Norvège) ; Martin Polaschek, recteur de l’Université de Graz (Autriche) ; Thomas Hofsäss, vice-recteur de l’Université de Leipzig (Allemagne) ; Khaled Bouabdallah, président de l’Université de Lyon (France) ; Rosario Rizzuto, recteur de l’Université de Padoue (Italie) ; Et Rimantas Jankauskas, vice-recteur de l’Université de Vilnius (Lituanie).

Khaled Bouabdallah, président de l’Université de Lyon a, à cette occasion, déclaré lors de son allocution : « Ce projet s’inscrit dans une projection européenne à l’horizon 2025 et 2030 qui dépasse le cadre des financements proposés. Il repose sur trois piliers : l’inclusion, l’excellence et la transdisciplinarité universitaires. Notre objectif à terme est de constituer en Europe un réseau suffisamment puissant et intégré pour envisager une diplomation européenne de nos étudiants. Cela passera par un accroissement notable des mobilités et de développements à haut niveau de projets collaboratifs avec nos partenaires européens. Le projet d’université européenne ARQUS, débutant au 1 er octobre 2019, est en parfait alignement avec les objectifs de la nouvelle Université de Lyon, tout en s’inscrivant dans le même calendrier de déploiement. »