Distinction / prix | Recherche

Qui sont les lauréats du Prix de la Jeune Recherche 2021 ?

Le 24 janvier 2022

La Métropole et la Ville de Lyon en partenariat avec l’Université de Lyon, ont décerné le Prix de la Jeune Recherche 2021. Découvrez, à travers une vidéo, les travaux de recherche des lauréats ainsi que les raisons pour lesquelles ils sont venus s'installer à Lyon.

LE PRIX DE LA JEUNE RECHERCHE

Le Prix de la Jeune Recherche, actuellement porté par la Métropole de Lyon et créé dans les années 80 par la Ville de Lyon, vise d'une part à valoriser l’excellence de la recherche fondamentale et appliquée des laboratoires de l’Université de Lyon, mais aussi à mettre en lumière ses jeunes docteurs. Pour cette édition, 35 jeunes chercheurs et chercheuses ont présenté leurs candidatures.

Les prix sont remis à des post-doctorants âgés de moins de 40 ans dans trois thématiques couvrant l'ensemble des champs disciplinaires : biosanté et société ; sciences et ingénierie ; humanités et urbanité.

La cérémonie de remise des Prix n'a pas pu se tenir cette année en raison de la situation sanitaire mais les lauréats ont tout de même reçu un prix de 5 000 euros.


Christelle Goutaudier, Responsable du Collège Doctoral de l'Université de Lyon et présidente des jurys, tient à remercier l’ensemble des experts qui ont donné de leur temps pour étudier attentivement tous ces dossiers. En effet, le Prix de la Jeune Recherche est bien plus qu’un prix de thèse puisqu’il prend en compte la qualité scientifique du dossier, les publications issues des travaux de recherche, leur impact sociétal et leur visibilité, sans oublier bien sûr le devenir du candidat et son épanouissement professionnel et personnel. Ces trois prix distinguent les chercheurs et chercheuses ayant eu un parcours universitaire exemplaire et sachant développer une ligne directrice dans leurs travaux de recherche, originale et d’excellente qualité.


LES LAURÉATS 2021

  • Laurie-Anne Sapey Triomphe, lauréate Prix Biosanté et société, actuellement post-doctorante en psychologie expérimentale à Louvain en Belgique, Laurie-Anne travaille sur les troubles du spectre de l’autisme et a obtenu en 2017 un doctorat en neurosciences de l’Université Claude Bernard Lyon 1.
    Très attentive à la diffusion de ses travaux auprès du grand public, elle a gagné la finale locale du concours Ma Thèse en 180 secondes organisée par l’Université de Lyon.
     
  • Julien Thiburce, lauréat Prix Humanités et Urbanité, vient de terminer son post-doctorat à l’Université Lumière Lyon 2.
    Pour sa seconde candidature au prix, il a été récompensé pour ses travaux de valorisation des interactions académiques avec des acteurs du tissu associatif et des institutions culturelles métropolitaines et internationales, visant à une meilleure appropriation de la ville par ses usagers.
     
  • Xavier Boulnat, lauréat Prix Sciences et ingénierie, a obtenu son doctorat sciences des matériaux de l’INSA Lyon. Après deux années de recherche dans le secteur privé, il est actuellement maître de conférences dans cette même école d'ingénieur.
    Ces travaux concernent la fabrication d’objets métalliques innovants par impression 3D, pour des applications de hautes technologies.

Un projet coup de coeur a été désigné pour la première fois. Il s'agit du travail de recherche de Marion Lang, chercheuse à l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne en sciences-politiques.

Retrouvez leurs portraits dans la vidéo ci-dessous.