Avancées des travaux des Directeurs Généraux des Services (DGS)

Les directeurs généraux des services des cinq établissements réalisent un premier état des lieux sur quatre fonctions supports : finances, ressources humaines, scolarité et systèmes d’information >>

Le projet Idex Université de Lyon vise à faire émerger un nouvel établissement du meilleur rang international, avec 5 membres fondateurs (les universités Lyon 1, Lyon 3, St-Étienne, l’ENS Lyon et l’INSA Lyon) engagés dans la réflexion. Les travaux menés par les établissements et au sein des groupes de travail « feuille de route composantes » ont conduit à proposer une organisation en 8 pôles de formation et de recherche, chacun rassemblant initialement des entités actuelles (UFR, instituts, départements, Ecoles) autour de missions et d’un projet académique partagé.

Parallèlement à cette réflexion, un socle organisationnel de transition est à l’étude pour un fonctionnement de l'établissement dès sa création. Cette organisation concerne le niveau central et la subsidiarité nécessaire à la large autonomie de ces pôles de formation et de recherche, tout en tenant compte de la spécificité de chacun.

À ce titre, les directeurs généraux des services des cinq établissements réalisent un premier état des lieux sur quatre fonctions supports : finances, ressources humaines, scolarité et systèmes d’information. À ce stade, il ne s’agit que de la réalisation d’un état des lieux par les services administratifs et les options proposées dans ce cadre ne visent qu’à enrichir les travaux d’étude et de connaissance mutuelle entre les établissements. Naturellement, tout projet de cette dimension doit être et sera présenté aux instances représentatives personnels et aux conseils des établissements.

Parallèlement, une première étude du volet juridique et institutionnel est en cours. Elle s’inscrit dans la réflexion sur la définition d’un établissement d’un type nouveau permettant l’emboitement de personnes morales, et s’appuiera notamment l’élaboration des futurs modes d’organisation et de fonctionnement de cet établissement.

Ces différents axes de réflexion seront menés dans un calendrier compatible avec les engagements pris devant le jury international et pour une mise en place de l'Université de Lyon en 2020.