Covid-19 : le CN2R lance une consultation sur les conséquences psychologiques du confinement

Le 21 avril 2020

Le pôle recherche du Centre national de ressources et de résilience (CN2R) se mobilise actuellement autour d’une étude prospective relative aux conséquences psychologiques du confinement lié à l’épidémie du Covid-19 dans la population étudiante. Les publics de l'Université de Lyon sont invités à participer à cette étude.

La pandémie liée au Covid-19 a contraint plusieurs pays à imposer un confinement à l'échelle nationale. En France, cette disposition, prise le 16/03/2020, invite les citoyens à rester chez eux, les déplacements non indispensables étant interdits.

La littérature scientifique portant sur l'impact des quarantaines sur la population indique des effets négatifs sur la santé mentale, y compris des symptômes de stress post-traumatiques. Les premiers résultats liés aux conséquences de la quarantaine relative à l’épidémie de Covid-19 en Chine confirment ce constat et font état de fortes prévalences de stress et de dépression. Dans ce cadre, la population étudiante a été identifiée comme une population à risque de développement de troubles psychologiques.

L’objectif principal de cette recherche est d’étudier la santé mentale de la population d’étudiants inscrits à l’université en France en s'intéressant à la prévalence :
  • Du trouble de stress post-traumatique au décours de la quarantaine ;
  • Et de l’anxiété, la dépression, le stress perçu, l’insomnie, les idées suicidaires au cours et au décours de la quarantaine.

Le questionnaire est pseudonymisé, et prend environ 15 minutes.

Participer à l'étude prospective Psychotrauma


L'Université de Lyon s'engage aux côtés du CN2R pour veiller au bien-être et à la santé mentale de ses étudiants. À cette fin, elle a mis en place une page recensant des conseils, liens utiles et numéros d'aide pour prendre soin de soi pendant cette période.

Consulter la page dédiée