Vous êtes ici : Version Française

CONCOURS ITRF de l'Université de Lyon

Les emplois d'ingénieurs et de personnels techniques de recherche et de formation sont répartis en 8 branches d'activité professionnelle (BAP), elles-mêmes organisées en familles professionnelles et emplois-types correspondant aux différents métiers de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Le détail de chaque emploi-type peut être consulté sur la page du RÉFérentiel des Emplois-types de la Recherche et de l’ENseignement Supérieur REFERENS.

Liste des postes ouverts au concours ITRF à l’Université de Lyon - Session 2019

Dans le cadre de sa campagne emploi 2019, l’Université de Lyon (UdL) ouvre quatre postes au recrutement accessible par voie de concours.
Corps Nature BAP Emploi-type Fiche de poste Arrêté de jury
ASI Externe J Assistant.e en gestion administrative  Télécharger  
ASI Interne E Gestionnaire d’infrastructures  Télécharger  
IGE CN Interne J Chargé.e de la gestion financière et comptable  Télécharger  
IGR Interne J Responsable de l’administration et du pilotage  Télécharger  

Inscriptions via l'application WEBITRF

Calendrier des concours - Inscriptions

  • du mardi 2 avril 2019 (12h00, heure de Paris)
  • au mardi 30 avril 2019 (12h00, heure de Paris).

Nature des concours

Dans la fonction publique, il existe trois grands types de concours :
  1. Les concours externes : accessibles à tout candidat remplissant des conditions de diplômes ou de niveau d’étude exigées par ledit concours.
  2. Les concours internes : accessibles aux candidats déjà fonctionnaires ou agents publics justifiant d’une expérience professionnelle ou d’une durée de services déterminée dans l’administration. Les conditions précises sont fixées par les statuts particuliers de chaque corps.
  3. Les concours dits de « troisième voie » : accessibles aux candidats ayant acquis une expérience : soit dans l’exercice d’une activité professionnelle de droit privé (ex. salarié d’une entreprise publique ou privée, indépendant, agent avec un contrat n’ayant pas le statut d’agent public…), soit dans le cadre d’un mandat d’élu local ou bien au sein d’une activité associative (comme salarié ou responsable bénévole).
Chaque concours requiert également au candidat de remplir les conditions générales d’accès à la fonction publique.

Conditions d’accès aux concours

Conditions générales d’accès à la fonction publique

L'accès à la fonction publique, comme fonctionnaire ou contractuel, est soumis à des conditions générales (nationalité, jouissance des droits civiques, situation régulière au regard des obligations de service national, aptitude physique, diplôme) qui sont les mêmes pour les 3 fonctions publiques.
Quel que soit le concours, le candidat doit remplir les conditions suivantes :

  • Jouir de ses droits civiques et ne pas avoir subi de condamnations figurant au bulletin n°2 du casier judiciaire incompatibles avec l'exercice des fonctions ;
  • Etre en situation régulière au regard des obligations du service national ;
  • Remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction ;
  • Remplir les conditions de diplôme prévues par les statuts sauf exception ;
  • Pas de limite d'âge.

Pour les concours ITRF de catégorie A, aucune condition de nationalité n’est requise alors que pour les concours de catégorie B et C, le candidat doit être de nationalité française ou ressortissant d'un autre État membre de la Communauté européenne ou partie à l'espace économique européen.

Conditions spécifiques d’accès à la fonction publique

Corps Concours internes - condition d'ancienneté Concours externes - condition de diplôme
IGR  7 ans au moins de services publics en catégorie A ou niveau équivalent (au 1er janvier de l'année du concours)
  • Doctorat ;
  • Professeur agrégé des lycées ;
  • Archiviste paléographe - docteur ingénieur ;
  • Docteur de troisième cycle ;
  • Diplôme d’ingénieur délivré par une école nationale supérieure ou par une université ;
  • Diplôme d’ingénieur de grandes écoles de l’Etat ou des établissements assimilés.
IGE  5 ans au moins de services publics (au 1er janvier de l'année du concours)
  • Diplômes et titres classés au moins au niveau II (licence, master professionnel, master de recherche, maîtrise, D.E.A., D.E.S.S., diplôme d’I.E.P., ...).
ASI  4 ans au moins de services publics (au 1er janvier de l'année du concours)
  •  Diplômes et titres classés au moins au niveau III (D.U.T., B.T.S., D.E.U.G., D.E.U.S.T., ...).
TECH(CS ou CN)  4 ans au moins de services publics (au 1er janvier de l'année du concours)
  • Classe supérieure : Diplômes et titres classés au moins au niveau III (D.U.T., B.T.S., D.E.U.G., D.E.U.S.T., ...).
  • Classe normale : Diplômes et titres classés au moins au niveau IV (baccalauréat général, technologique ou professionnel, brevet de technicien, ...).
ATRF  1 an au moins de services publics (au 1er janvier de l'année du concours)
  •  Diplôme de niveau V (CAP ou BEP) ou d'une qualification reconnue équivalente.

Organisation des concours

CATEGORIE A

Les concours d'accès aux corps de recherche et de formation de catégorie A comportent 2 phases pour lesquelles un jury différent est nommé :

  • Une phase d'admissibilité nationale à l’issue de laquelle le jury établit au niveau national la liste des candidats admissibles ;
  • Une phase d'admission locale à l’issue de laquelle le jury établit la liste des candidats admis au niveau de chaque établissement dans lequel au moins un poste est ouvert au concours.

Les candidats déclarés admissibles par le jury national d'admissibilité seront convoqués par chacun des établissements auprès desquels ils se sont inscrits afin de subir l'épreuve d'admission.

CATEGORIE B ET C

Les concours d'accès aux corps de recherche et de formation de catégorie B et C sont organisés :

  • par branche d'activités professionnelles (BAP) ;
  • par emploi type ;
  • et par académie.

Le centre organisateur, désigné par le Ministère, organise les phases d’admissibilité et d’admission pour lesquelles un seul jury est nommé.

Nature des épreuves

Affectation

CATEGORIE A

Si le candidat est lauréat à un ou plusieurs concours de catégorie A (sur liste principale et/ou sur liste complémentaire), il devra impérativement classer le(s) poste(s) offert(s) à ce(s) concours par ordre de préférence, sur le site Internet aux dates communiquées en temps utile par le centre organisateur. L'administration l’affectera ensuite, en fonction des vœux qu'il a indiqués et de son rang de classement obtenu à chacun des concours concernés.

Le candidat, qui refuse l'affectation qui lui est proposée, perd le bénéfice du concours auquel il s'est présenté.

CATEGORIE B ET C

Les lauréats sont affectés, dans l’académie au titre de laquelle le concours a été organisé, sur les emplois ouverts à ce concours suivant l'ordre de classement de la liste principale établie par le jury. Ces affectations prennent en compte, autant que possible, les vœux exprimés par les candidats.

Les candidats inscrits sur la liste complémentaire, lorsque le jury en établit une, sont affectés en remplacement des lauréats qui ne peuvent être nommés ou, éventuellement, pour pourvoir des vacances de postes intervenant entre deux concours.

Le candidat qui refuse l'affectation qui lui est proposée perd le bénéfice du concours auquel il s'est présenté.