PIA 3 : le projet HYBRID IT porté par l'Université de Lyon reçoit un financement d’un million d’euros

Le 28 août 2020

© Martine Leroy
© Martine Leroy

Le projet HYBRID IT a été construit en réponse à l’appel à projet « Hybridation des formations de l’enseignement supérieur » du PIA 3. Un financement d’un million d’euros a été attribué par l’État pour amorcer le projet.

L’appel à projets « hybridation des formations d’enseignement supérieur » a été lancé dans le contexte difficile de la crise liée au coronavirus et dans la perspective de la rentrée de septembre 2020, afin de permettre aux établissements d’enseignement supérieur et à leurs étudiants de poursuivre leurs études, quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire.

Les formations à hybrider ciblent principalement des enseignements transversaux tels que l’enseignement des langues, des sciences expérimentales ou de la culture numérique. En s’attachant à développer l’hybridation de ces enseignements, les partenaires réunis dans ce projet impacteront 28 000 étudiants à court terme et tous les projets peuvent être déployés plus largement.

HYBRIT IT, le projet porté par l'Université de Lyon

Ce projet s’inscrit dans une démarche coordonnée à l’échelle du site de Lyon Saint-Étienne entre l’Université Jean Monnet, l’Université Claude Bernard Lyon 1, l’Université Lumière Lyon 2 et l’Université Jean Moulin Lyon 3.
HYBRID IT
suivra une démarche qui partira du terrain de l’enseignement pour atteindre des objectifs transversaux aux établissements. Ces objectifs sont en synergie. C’est à partir de la réalisation et du partage d’une douzaine de cas d’hybridation, que les contenus pédagogiques, les dispositifs et bonnes pratiques d’hybridation seront produits, décrits puis disséminés.

Outre la production des contenus, les objectifs transversaux sont les suivants :
  •  Accroitre la qualité des formations et donc les taux de réussite des étudiants du 1er cycle : les projets visent cet objectif, les publics particuliers sont pris en compte ;
  • Préparer et former les enseignants à la transformation des enseignements quand cela est pertinent ;
  • Lutter contre l’exclusion et le décrochage des étudiants en situation de travail à distance (généré ou non par des crises telles que nous venons de la vivre) ;
  • Acquérir des équipements nouveaux pour les enseignants et les étudiants ;
  • Tisser des liens avec les entreprises du secteur des EdTech pour développer avec elles des solutions adaptées aux attentes techniques et économiques des établissements.

La mise en commun des expériences nourrira la réflexion sur les modèles d’activité des formations hybridées (budgets, propriété intellectuelle, organisation, moyens matériels, etc.).

Le projet HYBRID IT s’inscrit dans la continuité des actions en partenariat avec la Métropole de Lyon. La Région Auvergne-Rhône-Alpes soutient la démarche engagée au regard de son intérêt sur l’innovation pédagogique. L’association professionnelle EdTech Lyon apporte son expertise et son animation du réseau des EdTech au service du projet.