Vous êtes ici : Version Française > Actualités et présentation > Documentation et bibliothèques

Lutte contre le plagiat à l'Université de Lyon

Le manque de compétence en matière de citation et l’usage non maîtrisé du « copier-coller » sont à l’origine de nombreux cas de plagiat. Les établissements mènent des actions de sensibilisation pour fournir des conseils pratiques et rappeler les règles à respecter.

Le plagiat est l’affaire de tous ! Cette sensibilisation s’adresse prioritairement aux étudiants, mais elle concerne tout autant les personnels des établissements, qu’ils soient enseignants, chercheurs ou administratifs. Elle s’inscrit dans une démarche globale incluant la signature d’une charte, des formations spécifiques, l’utilisation d’outils de détection et des préconisations en matière de sanctions.

10 bonnes pratiques à connaître

  • Campagne anti-plagiat - conseil n°1
    Campagne anti-plagiat - conseil n°1
  • Campagne anti-plagiat - conseil n°2
    Campagne anti-plagiat - conseil n°2
  • Campagne anti-plagiat - conseil n°3
    Campagne anti-plagiat - conseil n°3
  • Campagne anti-plagiat - conseil n°4
    Campagne anti-plagiat - conseil n°4
  • Campagne anti-plagiat - conseil n°5
    Campagne anti-plagiat - conseil n°5
  • Campagne anti-plagiat - conseil n°6
    Campagne anti-plagiat - conseil n°6
  • Campagne anti-plagiat - conseil n°7
    Campagne anti-plagiat - conseil n°7
  • Campagne anti-plagiat - conseil n°8
    Campagne anti-plagiat - conseil n°8
  • Campagne anti-plagiat - conseil n°9
    Campagne anti-plagiat - conseil n°9
  • Campagne anti-plagiat - conseil n°10
    Campagne anti-plagiat - conseil n°10
_

Plagier, c’est prendre un gros risque !

Les faits de plagiat avérés sont étudiés par les sections disciplinaires des établissements, qui prononcent régulièrement des sanctions. Le plagiat étant une faute grave, ces sanctions peuvent parfois être très lourdes.
Voici, par exemple, une décision du Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche (avril 2015) :
Considérant […] qu’au vu des pièces du dossier, le mémoire de droit public de Monsieur XXX contient plusieurs pages plagiées, le déféré ayant recopié textuellement un article publié par Monsieur YYY sans employer de guillemets et sans mentionner ses sources […] Monsieur XXX est exclu de tout établissement d'enseignement supérieur pour une durée de cinq ans.

Citer correctement ses sources pour éviter le plagiat

Le plagiat consiste à s’approprier, consciemment ou non, le travail d’une autre personne. C’est pourquoi le lecteur doit pouvoir différencier dans vos travaux ce qui est rédigé par vous-même des éléments empruntés à d’autres auteurs. Vous pouvez pour cela :
  • citer, en mettant entre guillemets et en italique un extrait du texte original ;
  • reformuler avec vos propres mots (paraphrases) ce que vous avez retenu d’une source.
Dans les deux cas, vous devez préciser immédiatement dans le texte le nom de l’auteur, puis dans votre bibliographie finale, apporter des précisions supplémentaires, conformément aux règles utilisées dans votre établissement.
Pour éviter le plagiat par inadvertance, nous vous conseillons, lors de vos recherches ou lectures, d’utiliser un logiciel spécialisé qui vous permettra d'archiver facilement les références utiles et de les intégrer dans vos travaux (renvois, citations, etc.). Citer correctement ses sources demande un peu de temps : ne travaillez pas à la dernière minute !

Comment est détecté le plagiat ?

Il existe différents moyens, pour un enseignant, de détecter un plagiat dans un travail rendu.
  • Par une lecture attentive lors de l'évaluation des travaux ; plusieurs indices peuvent alerter : changement dans le style de rédaction du rendu, absence de références, etc.
  • Par l’utilisation d’un logiciel qui détectera les similitudes entre le texte de l'étudiant et les textes disponibles en ligne, etc. Ce logiciel fournira à l'enseignant un rapport d’analyse sur les éléments "similaires" retrouvés.
La plupart des établissements de l’Université de Lyon utilisent la solution logicielle Magister de Compilatio (Université Claude Bernard Lyon 1, Université Lumière Lyon 2, Université Jean Moulin Lyon 3, Université Jean Monnet, ECAM Lyon, École Centrale de Lyon, ENISE, ENSAL, ENSSIB, ENS de Lyon, ENTPE, INSA Lyon, ISARA Lyon, Sciences Po Lyon, Université catholique de Lyon et VetAgro Sup)
La campagne anti-plagiat de l'Université de Lyon a été lancée en septembre 2015. Les textes de la campagne sont issus d'une rédaction collaborative des membres du Groupe de Travail « Plagiat » regroupant des établissements de l'Université de Lyon. La création graphique a été réalisée par Morgan Attia, étudiant de l'ICOM à l'Université Lumière Lyon 2.
L'ensemble des documents en téléchargement sur cette page sont la propriété de l’Université de Lyon. Leur usage est libre pour les établissements membres de l'Université de Lyon dès lors que leur intégrité est respectée. Pour les autres établissements, consulter le service communication de l'Université de Lyon :
: communication@universite-lyon.fr