Appel à candidatures | Ville / Questions urbaines / Mobilités

L'École urbaine de Lyon lance son appel à candidatures pour les contrats doctoraux

Du 1 mai 2019 au 31 mai 2019

Wadi Lissa pour Unsplash
Wadi Lissa pour Unsplash

L'École urbaine de Lyon lance son appel à candidatures contrats doctoraux pour l'année 2019-2020. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 31 mai 2019.

À travers son projet interdisciplinaire expérimental de recherche, de formation doctorale et de valorisation sociale, culturelle et économique des savoirs scientifiques, l’École urbaine de Lyon souhaite innover en constituant un domaine nouveau de connaissance et d’expertise : l’urbain anthropocène. Dans ce cadre, l’École urbaine de Lyon a pour vocation de soutenir des projets de thèse innovants et interdisciplinaires. Les doctorants sont sélectionnés à la suite d’un appel à candidatures annuel.
 

ÉLIGIBILITÉ :

Pour être inscrit en doctorat, le candidat doit être titulaire d'un diplôme national de master ou d'un autre diplôme conférant le grade de master, à l’issue d’un parcours de formation établissant son aptitude à la recherche. Pour le candidat n'ayant pas soutenu le mémoire de M2 lors du dépôt de dossier, une lettre de recommandation de la part du directeur de mémoire de M2 est exigée.
Si cette condition de diplôme n'est pas remplie, le chef d'établissement peut, par dérogation et sur proposition du conseil de l'école doctorale, inscrire en doctorat des personnes ayant effectué des études d'un niveau équivalent ou bénéficiant de la validation des acquis de l'expérience.
 

CRITÈRES DE SÉLECTION :

L’École urbaine de Lyon souhaite soutenir des projets :

Innovants :
  • Sujets émergents, aux frontières des disciplines, dans les études urbaines anthropocènes, avec une dimension d’analyse des systèmes territoriaux et de l’interaction entre les dynamiques urbaines et celles du changement global.
  • Proposant des postures intellectuelles ainsi que démarches renouvelées (méthodes empiriques inédites, réflexions conceptuelles, visées programmatiques, mobilisations d’autres savoirs et compétences que ceux de la science académique — savoirs vernaculaires, savoirs artistiques etc).
  • Projets incluant, dès le départ, une volonté d’innovation formelle quant à la communication, la diffusion, et la mise en débat des résultats scientifiques.

Codirigés et pluridisciplinaires :
L’École urbaine de Lyon souhaite soutenir exclusivement des projets de thèse en codirection effective.
  • De surcroît, en cas de codirection en France, les directeurs doivent appartenir à deux sections CNU différentes. Pour une codirection internationale, les directeurs proviennent de deux disciplines académiques différentes.
  • L’un des deux directeurs de thèse doit être rattaché à un établissement d’enseignement supérieur membre de l'Université de Lyon.

Internationaux :
  • Une partie du cursus doctoral devra se dérouler à l’étranger, au moins pour une durée d’un semestre en continu.
  • Un collègue d’un pays étranger, doit figurer dans le comité de thèse, dans le cas d’une codirection de thèse internationale.
  • La codirection de thèse internationale est encouragée, voire la cotutelle suivant le type de partenariat.
     

DOSSIER DE CANDIDATURE :

Une fois le sujet de thèse déterminé et les directeurs de thèse identifiés, le candidat peut soumettre son dossier de candidature en un seul fichier au format PDF à l’adresse direction.ecoleurbaine@universite-lyon.fr.
 

Pour en savoir plus sur les modalités et la procédure de sélection